Eos, crème estivale légère peau mature

creme été peaux matures3

Le cahier des charges

C’est l’été (ou presque, on va y croire !) et je souhaitais, pour ma belle-maman et une amie, (et moi quand j’aurai terminé mon précédent pot) une crème à la fois très légère, hydratante et anti-âge. Non grasse et très pénétrante. Je n’ai eu qu’à reprendre une ancienne recette dont je trouvais la texture merveilleuse, très douce, légère mais protectrice, et l’adapter à la saison. En y rajoutant des bidules  ci-delà (à bon escient.)

Le choix des ingrédients

L’huile de sésame (sesamum indicum) pour son coté à la fois régénérant, assouplissant et au touché non gras couplé à un petit effet protection solaire d’indice 2 (j’aurais pu mettre de l’huile d’olive qui offre une protection solaire plus élevée – d’indice 8, semble-t-il- mais elle est beauuuuucoup plus grasse)

Beurre de karité-mon-meilleur-ami  (butyrospermum parkii) parce que le beurre de karité c’est bon pour tout (je ne le répèterai jamais assez !) et parce que lui également offre une légère protection solaire (indice 4, nous dit la littérature sur le sujet). Cette fois, j’ai pris du beurre de karité désodorisé (par procédé mécanique).

L’huile de son de riz (oryza sativa) pour son action anti-oxydante et son aide au renouvellement cellulaire ainsi que son touche sec et pénétration rapide.

Huile d’inca inchi (Plukenetia volubilis) pour son toucher sec et sa grande quantité en acides gras insaturés (Oméga-3 et -6)

Coco caprylate (Coco silicone chez Aroma-Zone) pour un effet silicone-like émollient peau de pêche.

(Tous les hydrolats que j’utilise viennent toujours de chez Fraisse-Quattrone, distillateurs en Ardèche)

L’hydrolat de géranium rosat (pelargonium odorata) pour son action anti-âge, anti-inflammatoire et cicatrisante,

L’hydrolat de carotte sauvage (daucus carotta) également anti-inflammatoire, régénérant avec un supplément non négligeable anti-peaux ternes.

L’hydrolat d’hélichryse (helichrysum italicum), un de mes chouchou, cicatrisant et astringent,

L’hydrolat de lavande (lavandula vera), cicatrisant et apaisant,

Le miel (d’oranger ici) pour ses propriétés adoucissantes, hydratantes et cicatrisantes,

L’actif Kiosmétine d’Aroma-Zone qui n’est autre que la chitine, agent filmogène qui lise les traits et raffermit la peau.

La silice (microsphères de silice chez Aroma-Zone) pour son toucher doux  et sa faculté à flouter les ridules.

Mise en oeuvre

Crème faite à la Naturalis, une fois à chaud pour les émulsifiants, le beurre de karité, coco caprylate  et eau, 1 fois à froid sans ajout, puis 2è fois à froid avec les huiles et , 3è fois à froid avec le reste (les hydrolats, le conservateur)

Phase huileuse

  • Emulsifiant Glyceryl stearate (émulsifiant VE chez Aroma-Zone) 2,5%
  • Huile de sésame 5%
  • Huile d’inca inchi 5%
  • Huile de son de riz 5%
  • Coco caprylate 3%
  • Beurre de karité 3%

Phase aqueuse

  • Eau de source 33%
  • Les hydrolats 30% (j’avoue, j’ai tout mis dans un même récipient, un peu de celui-là, un peu de l’autre jusqu’aux 30% de la recette)
  • Emulsifiant Sodium stearoyl lactylate  (MF chez Aroma-Zone) 5%
  • Gomme d’acacia 1%

Phase 3 (actifs et conservateur)

  • Conservateur selon les indications du fabricant, réajuster les pourcentages des autres ingrédients si nécessaire (ici, alcool benzylique Cosgard à 0,8%)
  • Microsphères de silice 2%
  • Kiosmétine (Chitine + béta glucan) 2%
  • Miel d’oranger 2,7%
  • Vitamine E (tocopherol)

Pas d’huiles essentielles, pas de parfum, crème nature. Bon, pas de bol, elle a la légère odeur d’amande du conservateur, mais très légère.

Verdict

Crème très douce à l’application, bon étalement et bon glissant, pénétration très rapide et laisse la peau ultra douce. C’est vraiment une crème légère pour l’été mais spéciale peau mature.

creme été peaux matures2